L’observance des Compléments Nutritionnels Oraux

  • Les familles ou aidants ont parfois du mal à faire accepter la prise de Complément Nutritionnel Oral par le patient car celui-ci se lasse rapidement des parfums et textures proposés par le Pharmacien au Comptoir sur présentation d’une ordonnance.
  • Un autre facteur limitant d’une bonne prise pour le soignant est le manque de temps pour observer la prise totale de la ration.
  • La prescription de CNO doit donc être accompagnée d’un effort d’organisation pour que les prescriptions soient respectées et d’une surveillance particulière de l’observance pour adapter au mieux les prescriptions, tenir compte des goûts des malades et éviter le gaspillage.

 

Les conseils de Notre Nutritionniste

 

Laurence PITET

 

  • La Méthode MIAM vise à améliorer l’observance en proposant une aide de prise alimentaire sous forme de petites recettes simples à réaliser, nutritives, apportant un plaisir au malade et une satisfaction pour l’aidant qui a conçu la préparation culinaire.
  • Dans ce cadre-là,  les recettes MIAM entrent totalement dans une stratégie thérapeutique de nutrition de la personne fragilisée pour les personnes qui ont des difficultés chroniques à s’alimenter.

Les compléments nutritionnels oraux en pratique

Quand puis-je en prendre ?

En complémentation de l’alimentation, pendant 1 mois, renouvelable, les produits Nestlé Health Science peuvent se consommer :

  • Au petit déjeuner
  • En collation
  • Au cours d’un repas

Combien peut-on en consommer par jour ?

Dose recommandée :

  • 1 Renutryl Booster par jour
  • 1 à 3 Clinutren par jour

Comment les prendre ?

  • Les produits Clinutren et Renutryl Booster sont prêts à consommer.
  • Ces compléments alimentaires oraux (CNO) sont concentrés. Il est recommandé de les consommer lentement.
  • Ils peuvent se consommer à la paille, au verre ou à la cuillère.
  • Ils peuvent se consommer en plusieurs fois tout au long de la journée.
  • Après ouverture, conserver le produit au réfrigérateur et consommer dans les 24 heures.

Les conseils de Notre Nutritionniste

 

Laurence PITET

 

  • Pour une meilleure observance du programme nutritionnel qui vous a été conseillé, n’hésitez pas à varier les goûts et les textures et utilisez nos nouvelles recettes salées ou sucrées à base de CNO, c’est un régal ! Ces recettes vont aider à améliorer l’observance de la prise de CNO qui est primordiale pour avoir des résultats de prise de poids significatifs et vont valoriser le rôle de l’aidant en lui proposant des recettes rapides à réaliser et apportant tous les nutriments requis à la personne.
  • Les produits de la gamme Nestlé Health Science peuvent être consommés tiède ou frais. Pour réchauffer votre complément nutritionnel oral, retirer l’opercule puis chauffer au four à micro-ondes sans laisser bouillir. Les recettes de la méthode MIAM (Manger Informer Aider Maintenir) peuvent être consommés chaudes ou froides.
  • La majorité des produits de la gamme Cinutren ou Renutryl Booster sont sans lactose et sans gluten sauf Clinutren Mix, Cinutren Dessert Gourmand et Clinutren Energy Fibre.
  • Pour les besoins nutritionnels des patients dénutris ou à risque de dénutrition atteints de troubles glycémiques, utilisez la solution Clinutren G Plus

Les compléments nutritionnels oraux, c’est quoi ?

Les compléments nutritionnels oraux (CNO) sont des mélanges à base de protéines, prêts à l’emploi. Ils s’adressent aux patients dénutris, résultant d’une carence en apport protidique par rapport aux besoins journaliers (patients âgés, atteints de cancer…). Les compléments nutritionnels oraux sont prescrits par le corps médical.

Notre partenaire en CNO : NESLE CLINUTREN et RENUTRYL BOOSTER

 

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

Les compléments nutritionnels oraux (CNO) sont des mélanges à base de protéines, prêts à l’emploi, prescrits par un médecin à des fins médicales pour augmenter l’apport énergétique et protidiques des patients dénutris. Leur indication est donc définie par le médecin traitant, après une évaluation nutritionnelle exhaustive.

A qui s’adressent-ils ?

Les compléments nutritionnels oraux (CNO) s’adressent  aux patients dénutris, résultant d’une carence en apport protidique par rapport aux besoins journaliers (patients âgés, atteints de cancer…). La dénutrition se définie pour les moins de 70 ans par une perte de poids de plus de 5% en 1 mois ou un Indice de Masse Corporelle (IMC : poids en kg/taille au carré en m.) inférieur à 18,5, et pour les plus de 70 ans par une perte de poids de plus de 5% sur un mois ou 10% en 6 mois, ou un IMC inférieur à 21 ou un taux d’albumine (dosage sanguin) inférieur à 35 gr.

Comment bien les utiliser ?

Les compléments nutritionnels oraux sont prescrits par le corps médical. Ils ne doivent pas remplacer une alimentation équilibrée mais doivent être consommées  « en plus », à distance des repas, 1h30-2h avant ou après les repas, après avoir été agités. Ils se conservent 24h au réfrigérateur après ouverture, ou 2 heures après ouverture à température ambiante. Ils font partie intégrante du traitement contre la dénutrition. 

Quels bienfaits ?

Les compléments nutritionnels oraux complètent l’alimentation et luttent donc contre la dénutrition. La dénutrition altère la qualité de vie et rend sujet aux infections, escarres, chutes etc… Les compléments nutritionnels oraux favorisent la prise de poids. Ils sont primordiaux dans la prise en charge de la dénutrition et font partie intégrante du traitement. En luttant contre la dénutrition, ils favorisent la guérison, et améliorent la qualité de vie. 

Quels risques ?

Les compléments nutritionnels oraux sont prescrits par le médecin traitant qui a, au préalable, recherché les antécédents de son patient. Il adapte donc le complément nutritionnel au besoin de chacun. Il existe une multitude de gamme de compléments nutritionnels, qui s’adapte donc aux différentes pathologies : sans sucre, sans gluten, certains adaptés aux patients atteints de cancer, d’autres en préopératoire, d’autres adaptés pour les insuffisants rénaux.

Quelles contre-indications ?

Les compléments nutritionnels oraux ont peu de contre-indications puisque la gamme très large (composition et textures) permet d’adapter la prescription aux antécédents du patient.

Quelle réglementation ?

Les compléments nutritionnels oraux sont remboursés par la sécurité sociale pour les patients dénutris, quel que soit la cause de la dénutrition. La première ordonnance d’initiation de traitement doit être faite pour 1 mois maximum, puis le renouvellement peut être fait pour 3 mois maximum après réévaluation par le médecin traitant de la bonne observance du traitement.